Fonctionnement

Depuis 2002, nous essayons de partir en mission chaque année afin de préparer des projets avec les populations du Niger, rencontrer ces gens et nos adhérents nigériens tous bénévoles.
Les premières années ont surtout servi à nous faire connaitre et à trouver des fonds.
Notre véritable première mission efficace a eu lieu en 2006 .
Chaque mission sert essentiellement à établir de nouveaux projets avec les villageois ne bénéficiant d’aucun point d’eau potable, à signer une convention de partenariat avec eux, à obtenir leur engagement à participer à la construction du puits.
Cette aide des villageois nous permet d’économiser 10 à 15% du coût d’un puits et d’en offrir davantage.
Cette participation des villageois est pour nous essentielle : étant donner qu’ils se sont investis dans la construction, ils s’approprient le puits et en prennent soin. Aucun de nos puits n’a été abandonné comme nous avons pu en voir.

reunion-avec-nos-amis-nigeriens
En réunion à Niamey avec nos amis nigériens

Autour de la table avec la présidente de l’ASSOFRANI-France, Rhidouane, président de l’ASSOFRANI-Niger, Lawali , secrétaire, Issoufa, trésorier, Harouna, vice-président et des membres de la société ECRI avec la quelle nous travaillons depuis plusieurs années.

Cette société nous a fait une bonne vingtaine de puits. Son responsable Issaka se montre très solidaire en offrant aux villageois des « piscines » ou bassins autour de nos puits. Ces bassins servent de réserves pour arroser ou pour abreuver les bêtes. De ce fait, les animaux n’approchent pas du puits qui reste propre.

Chaque mission sert aussi à rencontrer les populations dans les villages :
– soit pour établir un projet de construction de puits avec eux, obtenir leur engagement à participer aux travaux
– soit pour faire le point avec eux et mesurer l’importance de ce puits dans la vie de tous les jours.

C’est en discutant avec eux que nous apprenons que certains de nos ouvrages sont trop sollicités et se tarissent, que certaines familles font jusqu’à 25 km pour puiser de l’eau.

Nous profitons aussi de nos missions pour leur donner un coup de main, soit pour lancer un chantier, soit pour les aider à s’organiser sur le chantier.

Mais notre principale aide est financière. Notre association paie pour chaque ouvrage :
– les puisatiers professionnels
– les fers à béton
– le ciment
– l’installation et le repli du chantier, ce qui représente environ 85% du coût du puits.

  • voir-nos-missions

    Nos missions

  • voir-nos-realisations

    Nos réalisations

  • voir-notre-galerie-photos

    Notre galerie photos