Foire aux questions

Comment choisissez-vous les villages où vous intervenez ?
Les villageois contactent nos adhérents nigériens pour formuler leur demande. Nos adhérents se rendent sur place pour voir la situation au quotidien et examine plusieurs points : la distance actuelle d’un point d’eau, le nombre d’habitants et/ou d’animaux, l’engagement des villageois à participer au chantier, la profondeur des points d’eaux environnants, etc. Ensuite, nos adhérents nous proposent des priorités. Selon nos possibilités de financement, nous engageons le chantier.

A quelle profondeur l’eau se trouve-t-elle ?
Cela dépend des endroits. Parfois, l’eau est à quelques mètres. Dans une autre région du pays, elle peut se trouver à 40m, 70m, plus de 100m.

Combien coûte un puits ?
Selon la profondeur, il faut compter par exemple 2.500€ pour un puits de 10m et plus de 40.000€ pour 70m.

Comment choisissez-vous l’endroit où creuser ?
En premier lieu, nous cherchons généralement un endroit un peu à l’extérieur du village pour que les nomades avec leurs troupeaux puissent venir sans déranger les villageois. Ensuite, l’accès au puits doit être ouvert à tous. Donc, le chef du village, ou un particulier, désigne une parcelle sur laquelle ce sera le cas. Enfin, nous examinons le terrain. Certains endroits sont connus pour avoir un sol très rocheux (nous n’intervenons pas). D’autres signes en surface sont annonciateurs d’une forte présence d’eau dans le sol, la présence de palmiers doum, par exemple.

Combien de temps dure un chantier ?
Lorsque le sol est stable, les puisatiers foncent un mètre par jour. Si le sable est trop friable, ils ne font que 0,50m par jour. Il faut ajouter 1 jour pour le travail en surface (margelle et tablier) ainsi que pour le fond. Pour un puits de 10m (dont 3m dans l’eau), il faut compter environ deux semaines.

J’aimerai partir en mission humanitaire avec votre association. Est-ce possible ?
Désolé, mais les conditions de sécurité ne sont pas optimales pour le moment au Niger. De plus, nous sommes une petite organisation composée uniquement de bénévoles et tous les frais de séjour (passeport, vaccins, visa, billet d’avion, hébergement, nourriture, médicaments, transferts) sont pris en charge par les adhérents eux-mêmes.

Je peux collecter autour de moi des livres (ou médicaments, vêtements, lunettes…). Est-ce que cela vous intéresse ?
Le plus difficile pour nous est l’acheminement des choses collectées. Nous avons collecté de nombreuses choses, mais nous ne le faisons plus. Affréter un container pour le Niger coûte entre 4.000 € et 10.000 € selon la taille. La quasi totalité de notre budget est utilisée pour foncer des puits.